22/03/2007

22 mars, journée mondiale de l'eau

22 mars 2007, journée mondiale de l’eau,

moment propice pour nous rappeler que l’eau, source de vie, est  vitale à la nature et par conséquent à l’Homme, et que pourtant, l’eau est un produit de luxe inaccessible pour un milliard de personnes, avec le douloureux constat que, chaque jour,  34.000 personnes meurent des maladies dues au manque d’eau …

Ce jour est aussi mon anniversaire de mariage ...

Pourquoi faut-il que dans la vie, toujours, le négatif et le positif se côtoient ? ? ?

 

Pourquoi, lors de cette journée du  22 mars, ne pas réfléchir plus particulièrement à ce problème et poser un geste concret pour qu'ENFIN …  la balance penche vers le positif,  plutôt que vers le négatif  ? ? ?

 

Comme vous le savez déjà (voir les messages précédents postés dans ce blog), le Groupement de Burhale, 40.000 habitants, 42 villages dispersés dans les collines, souffre cruellement du manque d’approvisionnement en eau potable, ce qui a pour conséquence un affaiblissement physique et intellectuel dû aux maladies liées à l’eau (choléra,   typhoïde,  dysenterie, infections gynécologiques, problèmes de nutrition chez les enfants et les mamans, etc.). S’y ajoute une grande pauvreté généralisée et la non scolarisation des enfants, le peu de revenus étant investis dans les frais médicaux. 

 

Et pourtant … Burhale, comme les autres groupements de la région, possède une richesse immense : de nombreuses sources d’eau souterraine qui coulent pour la plupart à volonté, malheureusement, cette richesse est inexploitée et les sources sont  le plus souvent inaccessibles et polluées … 

 

Notre projet veut exploiter cette richesse, en collaboration avec les familles vivant près des sources, en captant, aménageant et protégeant ces sources, et par conséquent ses habitants, contre la contamination extérieure et la dégradation des sols due à la déforestation.

 

2007 est l’année durant laquelle notre projet « Projet Secours 2007 – Eau potable pour action de santé préventive à Burhale, Captage et aménagement de 12 sources d’eau souterraine » doit se réaliser, c’est-à-dire agir pour que 5.462 personnes, principalement des mamans et des enfants, soient sauvés de la mort, de la maladie et de la pauvreté, grâce à l’utilisation d’une eau propre et potable.  Les 3.500 familles des villages voisins, pas encore alimentés en eau potable, bénéficieront aussi indirectement du projet, c’est-à-dire environ 20.000 personnes.

 

Deux sources réalisées sont déjà un très beau résultat pour les 888 personnes bénéficiaires, mais nous voudrions, ce 22 mars, en cette journée mondiale de l’eau, réfléchir avec vous de ce problème et pourquoi pas ? ? ? poser un geste concret, par une petite contribution à notre projet, afin que la troisième source « Cibaya », 378 habitants, puisse être captée et aménagée, au courant du mois d’avril 2007.  Pour qu’enfin, en ce 21ème siècle qui a déjà vu l’arrivée de l’Homme sur la lune, le problème de l’eau soit résolu pour ces 378 personnes.

 

Votre goutte d’eau de vie se mêlera aux autres gouttes, pour nous permettre d’obtenir  finalement la somme de 2.908,96 EUR, montant nécessaire pour réaliser la source de Cibaya.

 

3 sources réalisées en ce début d’année 2007 seront vraiment une très grande satisfaction pour les familles de Burhale qui verront, en 2007, leur vie sauvée et améliorée, grâce à l’utilisation d’une eau de qualité et en quantité suffisante.

 

Merci d’avance de tout cœur d’avoir une petite pensée et un petit geste pour eux.

Pour les Familles de Burhale,

Francine

12:04 Écrit par Francine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : eau, eau potable, burhale, congo, rdc, justice, solidarite |  Facebook |

Commentaires

superviseur chantier sources IRC-BUKAVU J SUIS HEUREUX DE LIRE CES ELEMENTS SUR LES SOURCES DE MON VILLAGE DE BURHALE.
JE SUIS TECHNICIEN DU DOMAINE HYDRAULIQUE, PRODUIT DE L;ISDR BUKAVU.
JE SOUHAITE CORRESPONDRE AVEC VOUS AU SUJET DE L'EAU A BURHALE ET DANS LE MONDE.MERCI

Écrit par : auguste cibatumula manginga | 27/03/2010

Les commentaires sont fermés.