31/05/2007

Photos Solidarité internationale

Captage et aménagement de la source d'eau souterraine Namushenye, Village de Namushenye, Localité de Luhoko, 480 habitants.

Cette source a pu être réalisée grâce au don généreux d'une personne qui a financé toute la source et qui préfère rester anonyme. Nous la remercions de tout coeur au nom des nombreuses mamans et des enfants qui bénéficient à présent d'une eau potable génératrice de santé pour tous.

Voir notre message du 04/05 dernier, "l'eau de vie, remerciements" adressé par les bénéficiaires de la source.

 

N.B. Cliquez sur une photo pour obtenir une vue agrandie.

 

Image1

Image3

Image4
Image5
Image6
Image7
Image8
Image9

 

 

 

 

 

 

Photo 1 : Chambre de visite, installée au-dessus de la masse filtrante du bassin de captage, en attente de la dalle de béton armé de recouvrement.

Photo 2 : Lieu de puisage, à 72 mètres du lieu de captage, avec deux conduites d'eau parallèles. Débit de 2 litres par seconde, soit 7.200 litres par heure. Ecoulement vers la rivière Namihombo avec un tuyau en PVC.

Photo 3 : Remblai au niveau du captage souterrain après chape au mortier de ciment. Chambre de contrôle des émergences souterraines au-dessus de la masse filtrante, permettant le contrôle régulier du bassin par le fontainier formé pour la maintenance.

Photo 4 : Vue du lieu du puisage, il est difficile de prendre toute la perspective de la source à cause de la superficie étendue de la zone d'intervention.

Photos 5 & 6 : Remblais au niveau du lieu de puisage vers le captage souterrain, en attente de la culture de la pelouse et de la plantation de la haie antiérosive.

Photos 7 & 8 : Remblais entre le lieu de puisage et le captage souterrain de la source, en attente de la pelouse et de la haie antiérosive.

 

Captage et aménagement de la source d'eau souterraine Musimbo, Village de Musimbo, Localité de Luhoko, 408 habitants.

Cette source a pu être réalisée grâce aux dons de plusieurs amis de Burhale, appelés par nos partenaires "Don du Peuple Belge".  Nous les remercions aussi de tout coeur, car là aussi l'eau potable apporte la santé et l'hygiène aux villageois, dont de nombreux enfants. 

 

Image10
Image11

Image12

Image13

Image14

Image15

 

 

 

 

 

 

Photo 9 & 10 : Remblais, entre le captage et le lieu de puisage. Débit de 1,2 litre par seconde, soit 4.320 litres par heure. Chambre de contrôle des émergences au-dessus de la masse filtrante. Etendue de la zone de captage, en attente de la pelouse et de la haie antiérosive.

Photos 11 & 12 : Travaux de finissage au niveau de la source : culture de la pelouse et plantation de la haie antiérosive, ainsi que de la chambre de contrôle des émergences.

Photos 13 & 14 : Assainissement du site, sous la supervision de l'ingénieur hydro technicien du BTGRH et des animatrices de SOFEBU, avec les bénéficiaires de la source. Finissage de l'ouvrage, assainissement des sentiers et aménagement des escaliers permettant l'accès plus aisé à l'eau potable par les mamans enceintes et les enfants.

 

Merci de nous avoir rendu une petite visite. Nous espérons que vous avez été heureux de voir le travail qui a été réalisé et que vous reviendrez nous visiter souvent. 

Merci de diffuser notre blog pour faire connaître notre action, afin de permettre la réalisation d'autres sources et couvrir le mieux possible les besoins du Groupement de Burhale qui est un de ceux qui compte le plus d'habitants, dans la Collectivité chefferie de Ngweshe (Territoire de Walungu), plus ou moins 40.000 personnes, plus de nombreux déplacés de guerre.

A bientôt et bonne continuation aux familles de Burhale, grâce à la solidarité internationale.

Francine

18:28 Écrit par Francine dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : congo, eau, solidarite, rencontre, burhale, rdc |  Facebook |

Commentaires

Bravo Je vais faire de la pub pour votre blog qui m'a interpellé. Bravo.

Écrit par : vero | 07/06/2007

Je me réjouie d' avoir participé à ce travail pour les femmes de Burhale et d' avoir été parmi les premières à y croire et à soutenir ces femmes en passant par leur contact à Bruxelles, dont Marie Claire Ruhamya.

Écrit par : Suzanne Monkasa | 16/06/2013

merci d avoir aider mon village natal.
c'est ainsi que a mon tour je ferai ainsi pour d autre village partout ou je serai.

Écrit par : bienfait.binja | 28/01/2014

Les commentaires sont fermés.