05/05/2009

Eau sources de vie (3)

Sources Lushambe (492 habitants), Mushebeye (456 habitants) et Namwijimbwe (420 habitants)

Villages de Nyakakoba, Murhaza et Mwegerhera, dans le Groupement de Burhale

(SUITE - 3 -)

Rapport hebdomadaire

Semaine du 13 au 19 AVRIL 2009

NATURE DES TRAVAUX EFFECTUES

MOUVEMENT DES TRAVAUX

01

Elévation des murs pour la construction des lieux de puisage des sources d’eau souterraine Mushebeye et Lushambe.

Opération  achevée à 80%

02

Coulage des dalles de recouvrements des chambres de visites, pour les contrôles réguliers des émergences souterraines des sources d’ES : Mushebeye et Lushambe.

Opération  terminée

03

Chape de la masse filtrante des sources d’eau souterraine : Mushebeye et Lushambe.

Opération  terminée

04

Remblais des sources d’eau souterraine : Mushebeye et Lushambe.

Opération  terminée

05

Aménagements des escaliers authentiques des sources d’eau souterraine : Mushebeye et Lushambe menant aux lieux de puisages.

Opération  achevée à 80%

06

Cultures des pelouses, sur toutes les périmètres des sources d’eau souterraine : Mushebeye et Lushambe.

Opération  en cours

07

Captage de la source d’eau souterraine Namwijimbwe et injection de la masse filtrante au niveau du bassin souterrain.

Opération  en cours

 

08

Excavation du lieu de puisage de la source d’eau souterraine Namwijimbwe

Opération en cours

09

-Mobilisation et sensibilisation de la communauté pour l’action, dans les villages concernés par le projet OIF/SOS LS&D

-Sensibilisation de la communauté sur la pratique des lavages des mains, au niveau du ménage.

Opération continue

 

Commentaire : 

Technique  

1.1.Généralement pour les complications techniques rencontrées, au niveau de certaines zones d’alimentation en eau, la solution a été trouvée par la brigade hydraulique du BTGRH, nous pensons contourner d’autres phénomènes géo physiques après une étude parfaite,   pour la pérennisation des ouvrages sur les différents sites. 

1.2. Les équipes sont en train de rabattre les grandes pentes observées sur les différents sites, entre les villages et les sources d’eau souterraine, pour permettre à toutes les catégories d’âge concernées, de descendre aisément à la recherche de l’eau potable dans le bas fonds. 

2. Animation autour de l’action 

2.1. Toute la communauté est active sur les sites, pour encourager les équipes BTGRH-SOFEBU, la mobilisation est totale, pour finaliser cette action, bien qu’on rencontre quelques obstacles sur le plan technique, mais qui doivent être abolis scientifiquement. 

2.2. Le chef du groupement ne cesse de nous parler des orientations prises pour la réhabilitation de la conduite d’eau, face à tous les problèmes que la population est en train de vivre, depuis une décennie des régimes non opérationnels  au pays, et actuellement ont compte sur les amis qui nous écoutent, a dit le chef du groupement, dans la réunion hebdomadaire.

Pour la SYNERGIE SOFEBU-BTGRH 

Pour les FAMILLES DE BURHALE,

MERCI DE TOUT COEUR,  

et amicalement vôtre,

 Francine

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.