05/05/2009

Eau sources de vie

Les trois dernières sources de notre Projet Secours 2007-2008-2009 sont en cours de réalisation

Sources Lushambe (492 habitants), Mushebeye (456 habitants) et Namwijimbwe (420 habitants)

Villages de Nyakakoba, Murhaza et Mwegerhera, dans le Groupement de Burhale

Ces trois sources sont cofinancées par l'Organisation Internationale de la Francophonie

Rapport hebdomadaire

Semaine du 01 au 05 AVRIL 2009

NATURE DES TRAVAUX EFFECTUES

MOUVEMENT DES TRAVAUX

01

Implantations des fossés de protection pour les sources d’eau souterraine : Mushebeye, Lushambe et Namwijimbwe, en amont des bassins souterrain, entre les différents gisements et exécutoires.

Opération  en cours

02

Déblais des sources d’eau souterraine : Mushebeye, Lushambe et Namwijimbwe, à la recherche des émergences souterraines.

Opération  en cours

03

Défrichages et aménagements des sentiers menant aux points d’eau des sources d’eau souterraine : Mushebeye, Lushambe et Namwijimbwe.

Opération  en cours

04

Mobilisation et sensibilisation des bénéficiaires sur l’apport local et la pérennisation de l’action face au projet  OIF/ SOS LS&D.

Opération  continue

 Commentaire :

 Technique

 1.1. La  deuxième phase du projet OIF vient de démarrer, les approvisionnements des matériaux et matériels sont en cours, ainsi que l’installation de la brigade hydraulique, sur les différents sites prévus pour l’action, sous la pluie et sur une mauvaise route, d’où les embourbements, tout au long du voyage, avec les camions transportant les matériaux et matériels sur les sites. 

1.2. Les fossés de protection installés en amont des bassins souterrains sont en cours de creusage, pour  barricader les eaux des ruissellements  qui  polluaient les bassins souterrains et perturbent le potentiel hydrogène (PH) et la  turbidité (T) de l’eau, ainsi que la présence de 4  coliformes fécaux observée pendant les analyses physico chimique revue. 

1.3. Les déblais  sont en cours sur les trois sites, à la recherche des émergences souterraines, certains bassins présentent des caprices de glissements des parois, ceci est justifié pour les avoir abandonnés à l’attente de la 2ème subvention OIF. Techniquement les différentes stratégies techniques sont prises pour contourner les difficultés observées. 

Animation autour de l’action

2.1. Les équipes d’animation, sensibilisation et mobilisation de la communauté     ont été déployées sur le terrain, afin de prévenir les bénéficiaires sur la 2ème allocation de l’OIF et la continuité de l’action, dans les villages concernés, éventuellement sur l’apport local. 

2.2. Plusieurs réunions ont été organisées,  entre la synergie SOFEBU-BTGRH et les autorités locales qui nous aident  à mobiliser  la communauté pour l’apport local, mais aussi leur détermination  sur la maintenance de tous les ouvrages déjà installés et ceux qui sont en cours, « pour la prévention saine qui est une lutte contre la pauvreté dans les ménages, en améliorant la qualité de l’eau pour la santé et en protégeant notre environnement contre la dégradation », a dit le chef de groupement, au cours de la réunion  organisée par la synergie SOFEBU-BTGRH,  au niveau du bureau du groupement,  le 01 avril 2009. 

2.3. Le chef de groupement, dans son allocution lors de chaque rencontre, ne cesse de dire, je cite : « à quand la réalisation de notre chère adduction gravitaire d’eau potable !!! avec toute la confiance que le Groupement de Burhale  et le royaume « shi » place sur vous et votre cher partenaire SOS LS&D pour la promotion socio sanitaire de cette communauté ». 

 Pour la SYNERGIE SOFEBU-BTGRH

Pour les FAMILLES DE BURHALE,

MERCI DE TOUT COEUR, 

et amicalement vôtre,

Francine

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.