11/05/2009

Eau source de vie (6)

Semaine du 04 Mai au 10 Mai 2009,

Sources Lushambe (492 habitants), Mushebeye (456 habitants) et Namwijimbwe (420 habitants)

Villages de Nyakakoba, Murhaza et Mwegerhera, dans le Groupement de Burhale

(SUITE - 6 -)

Notre belle histoire continue ...

NATURE DES TRAVAUX EFFECTUES

MOUVEMENT DES TRAVAUX

01

Crépissage et lissage entier de l’aire de puisage de la source d’eau souterraine Namwijimbwe.

Opération  achevée à 100%

02

Pose des gabions en aval de l’aire de puisage de part et d’autre pour soutenir les parois de la source d’eau souterraine Namwijimbwe contre la dégradation.

Opération  terminée

03

Identification des comités des gestions de l’eau pour la session de formation relative à l’hygiène et à l’assainissement des zones d’alimentation.

Opération  terminée

04

Mobilisation et sensibilisation sur la gestion des ouvrages hydrauliques installés dans les villages concernés par le projet OIF.

 

Préparation de la formation pour le CGE.

Opération   continue

 

 

 

Opération  continue

Commentaire : 

Technique

1.1. La vision du résultat socio technique demeure satisfaisante, tous les ouvrages se trouvent dans les normes exigées en hydraulique souterraine, mais aussi la manière dont les ouvrages ont été implantés dans les différents villages, par rapport aux problèmes géophysique et hydrogéologique observés au niveau des zones d’alimentations. 

1.2. Tous les problèmes techniques présents et futurs ont été étudiés avant, pendant et maintenant, avec les acteurs impliqués dans l’action pour la pérennisation des ouvrages implantés qui sont mis  à disposition des différents comités des gestions de l’eau des  villages concernés par le projet OIF/SOS LS&D.  

 2. Animation autour de l’action

2.1. Tous les acteurs ainsi que la communauté sont ravis de trouver ce projet achevé, à la satisfaction de tous les bénéficiaires concernés par l’action.  

2.2. Dans une réunion d’évaluation avec les acteurs, pour observer le niveau d’exécution des ouvrages, les chefs des localités n’ont pas caché leurs sentiments de vision « positive », par rapport aux ouvrages installés et à la méthodologie appliquée pendant la sensibilisation et la mobilisation de la communauté, pour le respect des règles d’hygiène.  

2.3. Le chef du groupement remercie vivement l’action de L’OIF dans son groupement et il voudrait qu’elle continue et débouche à un grand partenariat Nord Sud à travers SOS S&D/ SOFEBU-BTGRH, « la francophonie étant l’une des institutions qui partage la langue scientifique avec notre pays, comme preuve, elle est en train d’être popularisée jusqu’au fond de nos villages, même les vieillards de 102 ans ont remercié l’action de L’OIF en ma présence, au niveau de la source d’eau souterraine Namwijimbwe «  j’ai eu la chaire de poule » si au 21ième siècle une personne pouvait avoir 102 ans, sans pour autant toucher sur un robinet, les responsables de la planète  sont égoïstes !!! ». 

 Pour la SYNERGIE SOFEBU-BTGRH,

Pour les FAMILLES DE BURHALE,

MERCI DE TOUT COEUR, 

et amicalement vôtre,

Francine

 

Les commentaires sont fermés.