19/05/2009

Chose promise chose faite ... Sources de vie (7)

dyn006_original_640_432_jpeg_2574527_a1b5a0044c73969592ef302f855a478c

« Chose promise chose faite »

 

« Compte tenu de tous les problèmes techniques que j’ai observé sur les sites, je ne savais pas qu’on pourrait être aujourd’hui, ensemble,  pour valoriser notre courage et notre volonté déployée, pour l’avenir de nos progénitures et de notre environnement. »

« A MISHI GO KALAMO k’O MUKAZI N’O MWANA E N’O MWIRHU »

a parlé le chef de groupement de Burhale à sa communauté, lors de l’ouverture de la session de formation des différents comités de gestion de l’eau.

 Semaine du 11 Mai au 16 Mai 2009,

Sources Lushambe (492 habitants), Mushebeye (456 habitants) et Namwijimbwe (420 habitants)

Villages de Nyakakoba, Murhaza et Mwegerhera, dans le Groupement de Burhale

(SUITE - 7 -)

Notre belle histoire continue ...

NATURE DES TRAVAUX EFFECTUES

MOUVEMENT DES TRAVAUX

01

Formation des 4 comités de gestion de l’eau qui doivent assurer la maintenance des ouvrages hydrauliques installés dans les villages : Nyakakoba, Murhaza et Mwzgerhera.

Module de formation :

-Hygiène et assainissement.

-Santé et le développement communautaire.

-Technique de diagnostic d’une source d’eau souterraine  et sa réparation au niveau du bassin souterrain.

-Gestion des ressources Hydriques en milieu rural.

Participants

24 personnes ont été sélectionnées qui constituent les 4 comités de gestion de l’eau localisés dans les 3 villages cités ci-dessus.

Durée de la formation

La formation a duré 3 jours ouvrables, du mercredi 13 au 15 mai 2009.

Opération  achevée à 100%

02

Remise officielle des ouvrages aux autorités politico administratives .

Opération  terminée

03

Repli partiel du rayon d’action avec les équipes techniques.

Opération  terminée

Commentaire : 

Technique

1.1. Le  projet   OIF / SOS-LAYETTES S&D vient d’arriver à terme, avec un bon résultat attendu, grâce à la participation active de tous les acteurs impliqués dans la réalisation de cette première subvention de l’OIF, dans le groupement de Burhale. La mise en œuvre du projet  vient d’être clôturée par la session de formation des 4 comités de gestion de l’eau restant pour la phase 2 du projet OIF, une formation profitant aux 24 personnes qui désormais rejoignent la grande liste d’autres comités de gestion de l’eau formés et suivis depuis l’an 1999. 

1.2. Nous sommes contents des résultats socio techniques atteints, malgré tous les problèmes rencontrés, avant et pendant la réalisation de ce projet, face aux différentes adaptations orientées pour résoudre la qualité et la quantité de l’eau potable, au niveau des bénéficiaires concernés par l’action. La réaction de toutes les nappes rencontrées sont dans les normes de la durée de l’observation du premier cycle humide, bientôt, nous entrons dans le deuxième cycle qui est chaud,  nous permettant ainsi de tracer un graphique, déterminant le comportement complet de la nappe phréatique et la stabilité de la zone d’alimentation.     

 2. Animation autour de l’action

2.1. « Chose promise chose faite », parole du chef de groupement, lors de l’ouverture de la session de formation des différents comités de gestion de l’eau présents dans la salle au niveau de la paroisse catholique. « Compte tenu de tous les problèmes techniques que j’ai observé sur les sites, je ne savais pas qu’on pourrait être aujourd’hui, ensemble,  pour valoriser notre courage et notre volonté déployée, pour l’avenir de nos progénitures et de notre environnement. » « A MISHI GO KALAMO k’O MUKAZI N’O MWANA E N’O MWIRHU » a parlé le chef de groupement à sa communauté dans la salle.   

2.2. « Je remercie vivement l’Organisation Internationale de la Francophonie OIF et SOS Layettes Solidarité & Développement SOS LS&D présentes dans nos milieux, à travers l’association SOFEBU-BTGRH, nos amis ici  que j’ai cité, ne cessent d’élargir les démarches, pour transformer notre groupement et le rendre plus habitable,  après les longues et terribles événements des conflits et des guerres qui ont retardé notre croissance socio-économique, et  fait disparaître toutes les infrastructures  à tous les niveaux, c’est le cas concret de notre adduction gravitaire d’eau potable de  27 km « l’espoir de la promotion de l’habitant dans notre groupement ». « J’ai la foi ! Que nos amis belges ont observé l’écoulement des larmes sur nos visages !!! » a dit le chef de groupement dans son allocution pendant la formation.

2.3. Ainsi, la formation s’est poursuivie, avec plusieurs réactions des participants (es), dont toutes les questions étaient orientées sur les phénomènes hydrogéologiques qu’on a pu rencontrer, au niveau de certains points d’eau qui manifestaient un tarissement partiel et injustifié, faute de formation et d’information socio scientifique, au niveau des bénéficiaires concernés. En revanche, chaque participant est sorti de la salle en étant satisfait (e), grâce aux transferts des connaissances acquises par le département technique du BTGRH chargé de la formation. 

Pour la SYNERGIE SOFEBU-BTGRH

Pour les FAMILLES DE BURHALE,

MERCI DE TOUT COEUR, 

et amicalement vôtre,

Francine

 

 

11/05/2009

Eau source de vie (6)

Semaine du 04 Mai au 10 Mai 2009,

Sources Lushambe (492 habitants), Mushebeye (456 habitants) et Namwijimbwe (420 habitants)

Villages de Nyakakoba, Murhaza et Mwegerhera, dans le Groupement de Burhale

(SUITE - 6 -)

Notre belle histoire continue ...

NATURE DES TRAVAUX EFFECTUES

MOUVEMENT DES TRAVAUX

01

Crépissage et lissage entier de l’aire de puisage de la source d’eau souterraine Namwijimbwe.

Opération  achevée à 100%

02

Pose des gabions en aval de l’aire de puisage de part et d’autre pour soutenir les parois de la source d’eau souterraine Namwijimbwe contre la dégradation.

Opération  terminée

03

Identification des comités des gestions de l’eau pour la session de formation relative à l’hygiène et à l’assainissement des zones d’alimentation.

Opération  terminée

04

Mobilisation et sensibilisation sur la gestion des ouvrages hydrauliques installés dans les villages concernés par le projet OIF.

 

Préparation de la formation pour le CGE.

Opération   continue

 

 

 

Opération  continue

Commentaire : 

Technique

1.1. La vision du résultat socio technique demeure satisfaisante, tous les ouvrages se trouvent dans les normes exigées en hydraulique souterraine, mais aussi la manière dont les ouvrages ont été implantés dans les différents villages, par rapport aux problèmes géophysique et hydrogéologique observés au niveau des zones d’alimentations. 

1.2. Tous les problèmes techniques présents et futurs ont été étudiés avant, pendant et maintenant, avec les acteurs impliqués dans l’action pour la pérennisation des ouvrages implantés qui sont mis  à disposition des différents comités des gestions de l’eau des  villages concernés par le projet OIF/SOS LS&D.  

 2. Animation autour de l’action

2.1. Tous les acteurs ainsi que la communauté sont ravis de trouver ce projet achevé, à la satisfaction de tous les bénéficiaires concernés par l’action.  

2.2. Dans une réunion d’évaluation avec les acteurs, pour observer le niveau d’exécution des ouvrages, les chefs des localités n’ont pas caché leurs sentiments de vision « positive », par rapport aux ouvrages installés et à la méthodologie appliquée pendant la sensibilisation et la mobilisation de la communauté, pour le respect des règles d’hygiène.  

2.3. Le chef du groupement remercie vivement l’action de L’OIF dans son groupement et il voudrait qu’elle continue et débouche à un grand partenariat Nord Sud à travers SOS S&D/ SOFEBU-BTGRH, « la francophonie étant l’une des institutions qui partage la langue scientifique avec notre pays, comme preuve, elle est en train d’être popularisée jusqu’au fond de nos villages, même les vieillards de 102 ans ont remercié l’action de L’OIF en ma présence, au niveau de la source d’eau souterraine Namwijimbwe «  j’ai eu la chaire de poule » si au 21ième siècle une personne pouvait avoir 102 ans, sans pour autant toucher sur un robinet, les responsables de la planète  sont égoïstes !!! ». 

 Pour la SYNERGIE SOFEBU-BTGRH,

Pour les FAMILLES DE BURHALE,

MERCI DE TOUT COEUR, 

et amicalement vôtre,

Francine

 

08/05/2009

Veosearch

 

  http://www.veosearch.com/fr/association/sos-layettes-soli...

Aidez  Sos layettes solidarité & développement !

soutenez Sos layettes solidarité & développement

Vous pouvez aussi soutenir Sos layettes solidarité & développement en rajoutant ce petit bouton sur votre site internet ou votre blog. Celui-ci permet de créer un lien direct avec cette page de l'association. Ce geste simple peut donc contribuer à augmenter le nombre de soutiens de l'association.Pour l'ajouter, il vous suffit simplement de copier le lien ci-dessous sur l'une de vos pages internet  :


soutenez Sos layettes solidarité & développement

Ou en utilisant celui-ci pour soutenir Sos layettes solidarité & développement 


 

Merci de penser aux Mamans de Burhale en diffusant l'information ...

Un très beau cadeau pour les Mamans de Burhale, pour un avenir meilleur pour elles et leurs enfants ...

Bonne fête des Mamans à toutes les Mamans du Monde

Pour les Femmes de Burhale,

Amicalement,

Francine

 

06/05/2009

Eau sources de vie (5)

Semaine du 27 Avril au 03 Mai 2009,

le retard de la parution des rapports hebdomadaires de nos partenaires congolais sur ce blog, par rapport aux travaux réalisés sur le terrain (et par rapport à leur envoi régulier par e-mail) est maintenant résorbé, vous suivez donc les rapports hebdomadaires en direct ...

Le prochain et dernier rapport hebdomadaire pour ces 3 sources devrait nous parvenir la semaine prochaine, si tout va bien ...

Bonne lecture et à bientôt,

Francine

Sources Lushambe (492 habitants), Mushebeye (456 habitants) et Namwijimbwe (420 habitants)

Villages de Nyakakoba, Murhaza et Mwegerhera, dans le Groupement de Burhale

(SUITE - 5 -)

Rapport hebdomadaire

Semaine du 27 Avril au 03 Mai 2009

 

NATURE DES TRAVAUX EFFECTUES

MOUVEMENT DES TRAVAUX

01

Captage de la source d’eau souterraine Namwijimbwe et installation de la masse filtrante au niveau du bassin souterrain.

Opération  achevée à 100%

02

Construction de la chambre de visite des émergences souterraines au dessus de la masse filtrante.

Opération  terminée

03

Chappe de la source d’eau souterraine au mortier de ciment.

Opération  terminée

04

Excavation du lieu de puisage de la source d’eau souterraine Namwijimbwe

Opération   terminée

05

Empierrement de l’aire de puisage de la source d’eau souterraine Namwijimbwe

Opération  achevée à 100% 

06

Préparation des armatures de la dalle d’assise de l’aire de puisage de la source d’eau souterraine Namwijimbwe

Opération  terminée

07

Coulage du béton de la dalle d’assise de l’aire de puisage de la source d’eau souterraine Namwijimbwe

Opération  terminée

 

08

Elévation des murs de l’aire de puisage de la source d’eau souterraine Namwijimbwe

Opération  en cours

09

-Identification des comités de gestions de l’eau pour la prochaine session de formation.

 

-Mobilisation et sensibilisation de la communauté pour le respect des règles d’hygiène au niveau des ménages et des écoles.

Opération continue

 

 

 

 

 

 

 Commentaire :

 Technique

 1.1. Les  travaux avancent mieux,  les difficultés rencontrées ont pu trouvé une solution, les nappes se comportent désormais aux normes voulues, les émergences  circulent bien au niveau de la nappe phréatique, donc nous constatons le résultat observé, après un grand travail des recherches scientifiques qui ont désorienté les émergences souterraines  vers les parois de la source d’eau souterraine Namwijimbwe.

 1.2. Nous constatons l’assainissement réalisé au niveau de la zone d’alimentation de la source d’eau souterraine Namwijimbwe, toutes les mesures ont été prises pour protéger le gisement d’eau contre la dégradation et la pollution du bassin souterrain, en revanche nous pensons  réaliser les dernières analyses physico chimique pour atteindre le résultat final de la potabilité de l’eau à livrer aux bénéficiaires concernés par l’action.

   2. Animation autour de l’action

 2.1. Les équipes de sensibilisation s’orientent actuellement à l’identification des comités de gestion, pour la prochaine session de formation sur la maintenance des ouvrages réalisés, mais aussi la mobilisation totale pour le lavage des mains, pour éviter la propagation des maladies infectieuses.

 2.2. La réunion des institutions est prévue le 30  juin 2009,  dont l’ordre du jour touchera  plus spécialement la maintenance des ouvrages hydrauliques se trouvant dans le milieu, a dit le chef du groupement, ainsi que le mémo à adresser à la synergie SOFEBU-BTGRH, sur la conduite de l’adduction gravitaire d’eau potable, face au développement socio sanitaire et  économique du groupement de BURHALE.

  Pour la SYNERGIE SOFEBU-BTGRH

Pour les FAMILLES DE BURHALE,

MERCI DE TOUT COEUR, 

 et amicalement vôtre,

 Francine

 

 

05/05/2009

Eau sources de vie (4)

Sources Lushambe (492 habitants), Mushebeye (456 habitants) et Namwijimbwe (420 habitants)

Villages de Nyakakoba, Murhaza et Mwegerhera, dans le Groupement de Burhale

(SUITE - 4 -)

Rapport hebdomadaire

Semaine du 20 au 26 AVRIL 2009

NATURE DES TRAVAUX EFFECTUES

MOUVEMENT DES TRAVAUX

01

Elévation des murs pour la construction des lieux de puisages des sources d’eau souterraine Mushebeye et Lushambe.

Opération  achevée à 100%

02

Crépissage et lissage des sources d’eau souterraine Mushebeye et Lushambe

Opération  terminée

03

Chloration des sources d’eau souterraine Mushebeye et Lushambe, pour éliminer les coliformes passagers.

 

Opération  terminée

04

Cultures de la pelouse à toute l’étendue de la zone d’alimentation des sources d’eau souterraine Mushebeye et Lushambe.

Opération   en  cours

 

 

 

 

05

-Aménagements des escaliers authentiques des sources d’eau souterraine : Mushebeye et Lushambe menant aux lieux des puisages.

-Culture de haie anti érosive de part et d’autres, sur toute la longueur des sentiers menant aux sources d’eau souterraine.

Opération  achevée à 100%

 

 

Opération     en   cours

06

Cultures des tripsacum pour déterminer les périmètres de protection de la zone d’alimentation du bassin souterrain

Opération  en cours

07

Captage de la source d’eau souterraine Namwijimbwe et injection de la masse filtrante au niveau du bassin souterrain.

Opération  en cours

 

08

Excavation du lieu de puisage de la source d’eau souterraine Namwijimbwe

Opération terminée

09

-Mobilisation et sensibilisation de la communauté pour l’action dans les villages concernés par le projet OIF/SOS LS&D

-Sensibilisation de la communauté sur la pratique des lavages des mains au niveau du ménage.

-Identification des comités de gestions de l’eau pour la prochaine session de formation.

Opération continue

 

 

 

 

 

Opération   continue

 Commentaire :

 

Technique

 

1.1. Les opérations techniques continuent, au niveau du bassin souterrain de la source d’eau souterraine Namwijimbwe qui présente des fissures dans les parois, ce qui occasionne souvent les différentes fuites constantes, après le changement du cycle de la nappe, entre la saison chaude et la saison humide, donc nous sommes en train de trouver des résultants scientifiques qui nous amèneront à l’installation du mur de barrage et à l’injection de la masse filtrante. 

 

1.2. Les pentes observées, entre les villages et les bassins souterrains, sont rabattues considérablement, pour orienter toutes les catégories d’âges, à avoir l’accès à l’eau potable, au niveau des sources d’eau souterraine captée et aménagées.

  

 2. Animation autour de l’action

2.1. Les bénéficiaires sont actifs sur les différents sites avec la brigade hydraulique du BTGRH, pour faire face à certains problèmes d’ordre d’hygiène constante, dans certains villages. Les sensibilisateurs (e) sont en train de s’en occuper, d’une façon très efficace, pour améliorer les conditions socio sanitaire des bénéficiaires concernés par l’action.

 

2.2. En revanche, les autorités locales, notamment le chef du groupement et ses adjoints, ne cessent de remonter l’information à leur hiérarchie, de la façon dont les travaux avancent sur le terrain, ainsi que les difficultés rencontrées, pendant les installations des systèmes de ravitaillement en eau potable, pour diminuer en partie la propagation des maladies d’origine hydriques, dans les villages concernés par le projet OIF.

 

 Pour la SYNERGIE SOFEBU-BTGRH

Pour les FAMILLES DE BURHALE,

MERCI DE TOUT COEUR, 

 

et amicalement vôtre,

Francine

 

Eau sources de vie (3)

Sources Lushambe (492 habitants), Mushebeye (456 habitants) et Namwijimbwe (420 habitants)

Villages de Nyakakoba, Murhaza et Mwegerhera, dans le Groupement de Burhale

(SUITE - 3 -)

Rapport hebdomadaire

Semaine du 13 au 19 AVRIL 2009

NATURE DES TRAVAUX EFFECTUES

MOUVEMENT DES TRAVAUX

01

Elévation des murs pour la construction des lieux de puisage des sources d’eau souterraine Mushebeye et Lushambe.

Opération  achevée à 80%

02

Coulage des dalles de recouvrements des chambres de visites, pour les contrôles réguliers des émergences souterraines des sources d’ES : Mushebeye et Lushambe.

Opération  terminée

03

Chape de la masse filtrante des sources d’eau souterraine : Mushebeye et Lushambe.

Opération  terminée

04

Remblais des sources d’eau souterraine : Mushebeye et Lushambe.

Opération  terminée

05

Aménagements des escaliers authentiques des sources d’eau souterraine : Mushebeye et Lushambe menant aux lieux de puisages.

Opération  achevée à 80%

06

Cultures des pelouses, sur toutes les périmètres des sources d’eau souterraine : Mushebeye et Lushambe.

Opération  en cours

07

Captage de la source d’eau souterraine Namwijimbwe et injection de la masse filtrante au niveau du bassin souterrain.

Opération  en cours

 

08

Excavation du lieu de puisage de la source d’eau souterraine Namwijimbwe

Opération en cours

09

-Mobilisation et sensibilisation de la communauté pour l’action, dans les villages concernés par le projet OIF/SOS LS&D

-Sensibilisation de la communauté sur la pratique des lavages des mains, au niveau du ménage.

Opération continue

 

Commentaire : 

Technique  

1.1.Généralement pour les complications techniques rencontrées, au niveau de certaines zones d’alimentation en eau, la solution a été trouvée par la brigade hydraulique du BTGRH, nous pensons contourner d’autres phénomènes géo physiques après une étude parfaite,   pour la pérennisation des ouvrages sur les différents sites. 

1.2. Les équipes sont en train de rabattre les grandes pentes observées sur les différents sites, entre les villages et les sources d’eau souterraine, pour permettre à toutes les catégories d’âge concernées, de descendre aisément à la recherche de l’eau potable dans le bas fonds. 

2. Animation autour de l’action 

2.1. Toute la communauté est active sur les sites, pour encourager les équipes BTGRH-SOFEBU, la mobilisation est totale, pour finaliser cette action, bien qu’on rencontre quelques obstacles sur le plan technique, mais qui doivent être abolis scientifiquement. 

2.2. Le chef du groupement ne cesse de nous parler des orientations prises pour la réhabilitation de la conduite d’eau, face à tous les problèmes que la population est en train de vivre, depuis une décennie des régimes non opérationnels  au pays, et actuellement ont compte sur les amis qui nous écoutent, a dit le chef du groupement, dans la réunion hebdomadaire.

Pour la SYNERGIE SOFEBU-BTGRH 

Pour les FAMILLES DE BURHALE,

MERCI DE TOUT COEUR,  

et amicalement vôtre,

 Francine

 

 

 

 

Eau sources de vie (2)

Sources Lushambe (492 habitants), Mushebeye (456 habitants) et Namwijimbwe (420 habitants)

Villages de Nyakakoba, Murhaza et Mwegerhera, dans le Groupement de Burhale

(SUITE - 2 -)

Rapport hebdomadaire

Semaine du 06 au 12 AVRIL 2009

NATURE DES TRAVAUX EFFECTUES

MOUVEMENT DES TRAVAUX

01

Implantation des fossés de protections pour les sources d’eau souterraine : Mushebeye, Lushambe, Namwijimbwe, en amont des bassins souterrains, entre les différents gisements et exécutoires.

 

Opération  terminée

02

Déblais des sources d’eau souterraine : Mushebeye, Lushambe et Namwijimbwe, à la recherche des émergences souterraines.

Opération  terminée

03

Défrichages et aménagements des sentiers menant aux points d’eau des sources d’eau souterraine : Mushebeye, Lushambe et Namwijimbwe.

 

Opération  terminée

04

Captage des sources d’eau souterraine : Mushebeye et Lushambe.

Opération  terminée

 

 

05

Construction de la chambre de visite au dessus de la masse filtrante des sources d’eau souterraine : Mushebeye et Lushambe.

Opération continue

06

Empierrement de la dalle d’assise des sources d’eau souterraine : Mushebeye et Lushambe, péeparation des armatures et coulage de la dalle d’assise en béton armé.

Opération  en cours

07

Mobilisation et sensibilisation pour l’action au niveau du groupement, à travers les chefs des villages concernés par l’action.

Opération continue

 

 Commentaire :

 Technique  

1.1. De grandes réflexions se sont imposées, face à plusieurs phénomènes géo physiques rencontrés pendant les recherches des émergences souterraines qui ont été chargées de calcaires passagers, au niveau des perméabilités vers les parois. 

1.2. Nous avons pu stabiliser la nappe de la source d’eau souterraine Lushambe qui était fissurée, à cause d’une grande roche observée lors du déblai, à la recherche des émergences souterraines. D’autres détails plus larges et très scientifiques suivront au fur et à mesure que les travaux avancent.  

2. Animation autour de l’action

2.1. La mobilisation et la sensibilisation continuent sur le terrain, avec tous les acteurs, pour mener l’action à bon point. Plusieurs changements très positifs ont été observés, dans la sensibilisation et la mobilisation, au niveau de la communauté et de l’autorité locale, bien entendu, les détails suivront la semaine suivante.  

Pour la SYNERGIE SOFEBU-BTGRH 

Pour les FAMILLES DE BURHALE,

MERCI DE TOUT COEUR,  

et amicalement vôtre,

 

Francine