25/01/2012

Fonds Elisabeth et Amélie Burhale

les petits porteurs d'eau au travail. Vu l'importance de l'eau qui est rare, et les récipients insuffisants, les petits garçons participent aussi à la recherche de l'eau potable, source de vie..jpg

 

Fonds élisabeth et Amélie

"Une gestion de l'eau équitable et durable

dans les pays du Sud"

 

géré par la Fondation Roi Baudouin

"Agir ensemble pour une société meilleure"

 

http://www.kbs-frb.be/supportedproject.aspx?id=284434&...

Projet : « Eau potable pour action de santé préventive à Burhale, extension au groupement voisin de Walungu : captage et aménagement de 7 sources d’eau souterraine, Territoire et Zone de Walungu, Sud-Kivu, République Démocratique du Congo ».

 Projet cofinancé avec le « Fonds Elisabeth et Amélie géré par la Fondation Roi Baudouin »

 ONG Belge : SOS Layettes Solidarité & Développement (SOS LS&D)

 SYNERGIE SOFEBU – BTGRH

  

PHASE 1

 Rapport hebdomadaire N°1 : Semaine du 14 au 21 Août 2011

 Sources KABISE et MANYOGOLE

 Groupement de Burhale

 

NATURE DES TRAVAUX EFFECTUES

MOUVEMENT DES TRAVAUX

01

Approvisionnement des matériaux et matériels pour le  site 1 et 2 prévus pour la phase 1 du projet FEA 1ère phase, offre d’appel 2011.

Opération en cours

02

Formation :

  • Identification des membres des Comités de Gestion de l’Eau CGE en cours, et préparation des modules de formation.

 

Opération en cours

 

 

03

Déploiement et installation de la brigade hydraulique sur les  sites 1 et 2 concernés par la 1ère phase  du projet FEA 2011.

Opération en cours

04

-         Déblai des sources 1 et 2 à la recherche des émergences souterraines.

-         Creusage des fossés de protection en amont des deux captages souterrains.

Opération en cours

05

Aménagement et assainissement des sentiers des sites 1 et 2, tout en rabattant les fortes pentes observées entre les villages et les bas fonds.

Opération en cours

06

Sensibilisation à l’hygiène et à l’assainissement des sites pour pérenniser la zone alimentaire et garantir une vie saine aux bénéficiaires.

Opération continue

 Commentaires :

 1.                  Technique

 Les déblais sur les deux sites ont démarré à la recherche des émergences souterraines, mais aussi voir les réactions des bassins souterrains pour confirmer les débits d’étiages entre les deux saisons.

 Les fosses de protection sont  en cours pour mettre fin aux différents problèmes identifiés lors des prospections, au cours desquelles nous avons observé plusieurs micro organismes en suspension dans les bassins souterrains, en provenance des villages se trouvant en amont des gisements vers les bas fonds.

 Nos études montrent bien que c’est à cause du non aménagement de ces sources, que les bassins souterrains contenaient plus de 18 coliformes fécaux résultats des premières analyses physique et chimique. Nous pensons mettre fin à ces drames avec les aménagements projetés.

 2.                  Mobilisation, Sensibilisation sur l’Apport local et l’Education à l’hygiène.

 La sensibilisation et la mobilisation continuent, ainsi que le transport avec la population vers les sites identifiés pour la phase 1 du projet Fonds Elisabeth et Amélie : moellons, sable lavé, graviers, briques cuites, planches pour les coffrages.

 Formation des membres des Comités de Gestion de l’Eau CGE : l’identification est en cours, ainsi que la préparation des modules de formation et d’autres matériels didactiques qui serviront de supports pour les transferts des capacitations pendant la formation.

 3.                  Difficultés rencontrées

 La saison pluvieuse a commencé et les accès aux sites par des chemins non aménagés vers les bas fonds où se trouvent les sources sont quasi inaccessibles en pleine saison des pluies. C’est pourquoi, nous avons préféré acheminer d’abord les matériaux et les accessoires vers les 7 sites, avant que la saison ne soit trop avancée, ce qui aurait rendu le transport des matériaux et matériels vers les bas fonds quasi impossible et très dangereux pour les équipes hydrauliques et les bénéficiaires qui participent au transport du matériel.

 Dans l’attente de l’achat d’une camionnette d’occasion qui est prévue au projet, différentes pannes sont observées sur la camionnette qui nous permet de mieux suivre le projet dans les différents villages, ainsi que de déplacer les matériaux,  les matériels et les équipes techniques sur les sites,  etc.…… Nous enregistrons plus de 5 pannes par jour, la consommation est de plus de 18$ /jour, il arrive même de devoir descendre à Bukavu dans un garage pour trouver la pièce de remplacement appropriée, « nous souffrons ».

  Pour la synergie SOFEBU-BTGRH

 Comité de Coordination de SOFEBU :

 Julienne M’ BASHIGE, coordinatrice en Fonction  

 Florence M’NAMUGONGO, animatrice

 Marine M’PUNGA, animatrice

 Vincent MUDEKEREZA

 Responsable administratif et financier

 BTGRH :

 Pascal KASINDE                                            

 Coordonnateur Technique BTGRH                             

 Dr. le bon BARHWAMIRHE                         

 Coordinateur et président du CA                  

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.