31/01/2012

Elisabeth et Amélie Burhale

 

FEA.2011.2 ENFANTS.jpg

Fonds Elisabeth et Amélie

 

"Une gestion de l'eau équitable et durable dans les pays du Sud"

 

géré par la Fondation Roi Baudouin

 

"Agir ensemble pour une société meilleure" 

http://www.kbs-frb.be/supportedproject.aspx?id=284434

 

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

PROVINCE DU SUD KIVU

SYNERGIE SOFEBU – BTGRH

SOLIDARITÉ DES FEMMES DE BURHALE (SOFEBU)

BUREAU TECHNIQUE POUR LA GESTION DES RESSOURCES  HYDRIQUES (BTGRH)

 

Projet : « Eau potable pour action de santé préventive à Burhale, extension au groupement voisin de Walungu : captage et aménagement de 7 sources d’eau souterraine, Territoire et Zone de Walungu, Sud-Kivu, République Démocratique du Congo ».

 

Projet cofinancé avec le « Fonds Elisabeth et Amélie géré par la Fondation Roi Baudouin »

ONG Belge : SOS Layettes Solidarité & Développement (SOS LS&D)

 

 

PHASE 1

 

Rapport hebdomadaire N° 6 : Semaine du 20 au 26 Octobre 2011

 

Sources KABISE et MANYOGOLE

Groupement de Burhale

 

 

NATURE DES TRAVAUX EFFECTUES

MOUVEMENT DES TRAVAUX

01

Approvisionnement des matériaux et matériels pour les  sites 1 et 2 prévus pour la phase 1 du projet FEA 1ère phase, offre d’appel 2011.

Opération  terminée

02

Formation :

-Module : la santé et le développement communautaire.

- Présentation de la boite à image et son explication auprès des 2 Comités de Gestions de l’eau CGE.

 

 

Opération terminée

 

 

03

Enquête sur les bilans hydriques dans les ménages concernés par la phase 1 du projet FEA.

Opération en cours

04

- Pose des 2 dalles de couverture des 2 dispositifs de contrôle des émergences souterraine, installés au-dessus des masses filtrantes.

- Gabionnages en aval des 2 aires de puisage pour stabiliser les talus.

Opération  terminée

 

 

0pération terminée

 

05

Elévation des murs constituant les 2 superstructures des aires de puisage,  finissage des ouvrages entiers

 

Aménagement et assainissement des sentiers et des escaliers authentiques menant aux 2 points d’eau.

 

Assainissement général de la zone alimentaire des 2 sites.

 

Chloration des 2 bassins souterrains pour ramener totalement l’eau à sa potabilité.

 

Prélèvement de l’eau pour les dernières Analyses physiques et chimiques.

Opération terminée

 

 

 

Opération en cours

 

 

 

Opération en cours

 

 

Opération terminée

 

 

Analyse en cours

06

Installation provisoire des Comités de Gestion de l’Eau CGE pour la maintenance des 2 ouvrages installés pour la  pérennisation.

Observation du suivi en cours par SOFEBU et BTGRH

 

Commentaires :

 

1.                  Technique

 

Les deux ouvrages de la phase 1 du projet FEA sont achevés, tous les phénomènes géophysiques et hydrogéologiques rencontrés ont été défiés, les zones  alimentaires sont bien stabilisées, toutes les formations y afférentes ont été dispensées, et il ne reste que  les travaux d’assainissement général des zones alimentaires.

 

Les deux bassins souterrains sont chlorés pour désorienter les résistances de certaines particules non visibles, et éventuellement,  garder correctement les bassins souterrains dans sa potabilité.

 

Les dernières analyses sont en cours, qui nous permettront d’établir le rapport final de la qualité de l’eau, et par la suite, nous guideront à faire le suivi des courbes épidémiologiques : avant, pendant et après, pour mesurer l’impact socio sanitaire et économique, au niveau des ménages, résultats qui seront suivis par les catégorisations sociales dans les villages concernés par la phase 1 du projet FEA cofinancement 2011.

 

Les aménagements des sentiers continuent en escaliers …... un travail sous contrôle des Comités de Gestion de l’Eau CGE par le suivi du BTGRH et de SOFEBU, à l’attente de la phase 2 du projet FEA pour stabiliser l’engouement des bénéficiaires qui attendent il y a plusieurs temps dans leurs villages respectifs.

 

 

2.                  Mobilisation, Sensibilisation sur l’Apport local et l’Education à l’hygiène.

 

Les travaux techniques sont achevés, il reste la sensibilisation sur l’hygiène et l’assainissement, une activité qui est continuelle en faveur des bénéficiaires, mais aussi plus quotidienne, pour graver mieux les résultats de la formation dans les consciences et amener un changement plus responsable des bénéficiaires au niveau de leurs villages respectifs.

 

Pendant les séances de formation, une enseignante a dit : « tous nos dirigeants nous avaient fuis, il y a plus de 20 ans avec des promesses non respectées, Oh, ils vont venir nous aménager nos sources d’eau souterraine !!! D’abord ils nous ignorés, ensuite ils se sont moqués de nous, puis ils nous combattent,  etc… Mais voila, par la suite, nous gagnons notre pari de l’eau potable, grâce aux amis de SOS Layettes Solidarité & Développement avec le financement Fonds Elisabeth et Amélie qui nous aiment bien à travers SOFEBU et BTGRH que je salue pour leur courage exceptionnel parmi tous les autres », a dit l’enseignante VUMILIA M’ Mudekereza en pleine séance de formation.

3.                  Difficultés rencontrées

Notre fameuse camionnette a eu les pannes en cours de route sur le terrain sous la pluie abondante, vers 18h 27’ jusqu’à 20h sans  solution, nous l’avons fait garder par les policiers, moyennant une prime au matin, à l’attente du dépannage tout au long de la journée. 

4. Actualité hebdo dans la ville de Bukavu

Début des campagnes en RDC, particulièrement à l’Est de la République, nous observons beaucoup d’affiches imagées par les figures des candidats aux proches élections présidentielles, d’ici un mois. La population de l’Est est réservée à l’égard de la candidature du président sortant et son gouvernement, « bien qu’il aie organisé  l’entrée massive des engins, soit disant, ils viennent pour commencer les travaux des routes !!! ». La population doute fort, elle se demande, « pourquoi ce n’est qu’aux dernières minutes de fin de mandat de Monsieur Joseph KABILA, qu’on peut venir nous flatter avec des engins qui défilent dans toute la ville? » « On ne le vote pas ! », déclare une femme qui vendait des fruits d’avocatiers sur la route ! La femme continue son allocution en disant : « analphabètes que nous sommes, ici sur la route, mais on est pas ‘’aveugles’’ ».

Vers FIZI,  la guerre des troupes du colonel YAKUTUMBA continue avec les troupes gouvernementales, le colonel accuse Monsieur Joseph KABILA d’avoir infiltré les troupes rwandaises criminelles à l’Est de la république pour l’aider à tricher lors des prochaines élections présidentielles, mais aussi « d’imposer une autre forme de l’occupation de l’Est par les troupes rwandaises », déclare le colonel YAKUTUMBA dans son interview.  A suivre.         

Pour la synergie SOFEBU-BTGRH

 

Comité de Coordination de SOFEBU :

Julienne M’ BASHIGE, coordinatrice en Fonction  

Florence M’NAMUGONGO, animatrice

Marine M’PUNGA, animatrice

Vincent MUDEKEREZA

Responsable administratif et financier

 

BTGRH :

Pascal KASINDE                                            

Coordonnateur Technique BTGRH                             

Dr. le bon BARHWAMIRHE                                                                                            Coordinateur et président du CA                  

 

Elisabeth et Amélie Burhale

 

FEA.2011.2 ENFANTS.jpg

 

Fonds Elisabeth et Amélie

"Une gestion de l'eau équitable et durable dans les pays du Sud"

géré par la Fondation Roi Baudouin

"Agir ensemble pour une société meilleure" 

http://www.kbs-frb.be/supportedproject.aspx?id=284434

 

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

PROVINCE DU SUD KIVU

SYNERGIE SOFEBU – BTGRH

SOLIDARITÉ DES FEMMES DE BURHALE (SOFEBU)

BUREAU TECHNIQUE POUR LA GESTION DES RESSOURCES  HYDRIQUES (BTGRH)

 

Projet : « Eau potable pour action de santé préventive à Burhale, extension au groupement voisin de Walungu : captage et aménagement de 7 sources d’eau souterraine, Territoire et Zone de Walungu, Sud-Kivu, République Démocratique du Congo ».

 

Projet cofinancé avec le « Fonds Elisabeth et Amélie géré par la Fondation Roi Baudouin »

ONG Belge : SOS Layettes Solidarité & Développement (SOS LS&D)

 

PHASE 1

 

Rapport hebdomadaire N°2 : Semaine du 16 au 22 Août 2011

 

Sources KABISE et MANYOGOLE

Groupement de Burhale

 

 

NATURE DES TRAVAUX EFFECTUES

MOUVEMENT DES TRAVAUX

01

Approvisionnement des matériaux et matériels pour les sites 1 et 2 prévus pour la phase 1 du projet FEA 1ère phase, offre d’appel 2011.

Opération en cours

02

Formation :

  • Identification des membres des Comités de Gestion de l’Eau CGE en cours, et préparation des modules de formation.

 

Opération terminée

 

 

Déploiement et installation de la brigade hydraulique sur les  sites 1 et 2 concernés par la 1ère  phase du projet FEA 2011.

Opération en  cours

03

-         Déblai des sources 1 et 2 à la recherche des émergences souterraines.

-         Creusage des fossés de protection en amont des deux captages souterrains.

Opération en cours

04

Aménagement et assainissement des sentiers, des escaliers authentiques.

Opération en cours

 

05

Sensibilisation à l’hygiène et à l’assainissement des sites pour pérenniser la zone alimentaire et garantir une vie saine aux bénéficiaires.

Opération continue

Commentaires :

 

1.                  Technique

 

Sur le terrain nous sommes à la 2ème étape des déblais dont, nettoyages des surfaces souterraines et contrôle des interstices dans les parois pour garantir la stabilité des émergences dans les bassins souterrains.

 

Les aires de  puisage sont en cours de terrassement pour trouver les hauteurs exigées, conformément aux cruches usuelles prévues pour accueillir l’eau potable dans ces villages, mais aussi pour trouver une architecture attrayante capable de recevoir toutes les catégories sociales à la recherche de l’eau potable.

 

Les sentiers authentiques sont en cours d’aménagement, nous pensons contourner les difficultés techniques rencontrées dans quelques jours pour rabattre toutes les pentes et aussi  boucher tous les tunnels observés lors de l’implantation. 

2.                  Mobilisation, Sensibilisation sur l’Apport local et l’Education à l’hygiène.

L’animation, la sensibilisation et la mobilisation sur les transports des matériaux continuent, au niveau des bénéficiaires tout comme au niveau des autorités locales, en rappelant à tout moment les articles des différents protocoles d’accord et les conventions du projet.

Le projet avance assez bien malgré la pluie et les différentes pannes qui surviennent  tous les jours sur la camionnette, mais aussi l’insuffisance des matériels d’intervention. Les années passent, les matériels d’intervention sont devenus vétustes et d’autres sont en décomposition permanente. Ceci sera amélioré au cours de la seconde phase du projet, grâce à l’achat d’une camionnette d’occasion et du matériel d’intervention qui sont prévus dans le projet.

3.                  Difficultés rencontrées

Nous n’est cessons de le dire, le véhicule avec lequel nous travaillons actuellement risque de créer prochainement un accident mortel, fautes des multiples pannes enregistrées tout au long de la journée, « Nous souffrons ». Ceci montre l’importance de cet outil pour assurer le suivi et la mise en œuvre corrects et sécurisés du projet, ainsi que le suivi des sources déjà captées et aménagées, lors des projets précédents réalisés avec l’Union Européenne, l’Organisation Internationale de la Francophonie, le Fonds Elisabeth et Amélie et Wallonie - Bruxelles International. Nous sommes très reconnaissants au Fonds Elisabeth et Amélie de nous permettre d’effectuer ces investissements qui nous permettront de travailler en sécurité et à moindres frais.

4.                  Actualité hebdo dans la ville de Bukavu

Ce dimanche 25 septembre 2011, un accident mortel est survenu sur la route Kavumu Bukavu (route de l’aéroport de Bukavu), trois prêtres et une sœur ont trouvé la mort dans leur propre véhicule qui a fait un mauvais virage à partir de la route principale jusqu’au lac KIVU, il n’y a aucun survivant, le véhicule se trouve toujours dans le lac Kivu à une profondeur de 40 mètres, selon le département marin de la MONUSCO qui est en train d’organiser le tirage du véhicule et les personnes décédées.

Pour la synergie SOFEBU-BTGRH

 

Comité de Coordination de SOFEBU :

Julienne M’ BASHIGE, coordinatrice en Fonction  

Florence M’NAMUGONGO, animatrice

Marine M’PUNGA, animatrice

Vincent MUDEKEREZA

Responsable administratif et financier

 

BTGRH :

Pascal KASINDE                                            

Coordonnateur Technique BTGRH                             

Dr. le bon BARHWAMIRHE                                                                                            Coordinateur et président CA                  

           

 

25/01/2012

Fonds Elisabeth et Amélie Burhale

les petits porteurs d'eau au travail. Vu l'importance de l'eau qui est rare, et les récipients insuffisants, les petits garçons participent aussi à la recherche de l'eau potable, source de vie..jpg

 

Fonds élisabeth et Amélie

"Une gestion de l'eau équitable et durable

dans les pays du Sud"

 

géré par la Fondation Roi Baudouin

"Agir ensemble pour une société meilleure"

 

http://www.kbs-frb.be/supportedproject.aspx?id=284434&...

Projet : « Eau potable pour action de santé préventive à Burhale, extension au groupement voisin de Walungu : captage et aménagement de 7 sources d’eau souterraine, Territoire et Zone de Walungu, Sud-Kivu, République Démocratique du Congo ».

 Projet cofinancé avec le « Fonds Elisabeth et Amélie géré par la Fondation Roi Baudouin »

 ONG Belge : SOS Layettes Solidarité & Développement (SOS LS&D)

 SYNERGIE SOFEBU – BTGRH

  

PHASE 1

 Rapport hebdomadaire N°1 : Semaine du 14 au 21 Août 2011

 Sources KABISE et MANYOGOLE

 Groupement de Burhale

 

NATURE DES TRAVAUX EFFECTUES

MOUVEMENT DES TRAVAUX

01

Approvisionnement des matériaux et matériels pour le  site 1 et 2 prévus pour la phase 1 du projet FEA 1ère phase, offre d’appel 2011.

Opération en cours

02

Formation :

  • Identification des membres des Comités de Gestion de l’Eau CGE en cours, et préparation des modules de formation.

 

Opération en cours

 

 

03

Déploiement et installation de la brigade hydraulique sur les  sites 1 et 2 concernés par la 1ère phase  du projet FEA 2011.

Opération en cours

04

-         Déblai des sources 1 et 2 à la recherche des émergences souterraines.

-         Creusage des fossés de protection en amont des deux captages souterrains.

Opération en cours

05

Aménagement et assainissement des sentiers des sites 1 et 2, tout en rabattant les fortes pentes observées entre les villages et les bas fonds.

Opération en cours

06

Sensibilisation à l’hygiène et à l’assainissement des sites pour pérenniser la zone alimentaire et garantir une vie saine aux bénéficiaires.

Opération continue

 Commentaires :

 1.                  Technique

 Les déblais sur les deux sites ont démarré à la recherche des émergences souterraines, mais aussi voir les réactions des bassins souterrains pour confirmer les débits d’étiages entre les deux saisons.

 Les fosses de protection sont  en cours pour mettre fin aux différents problèmes identifiés lors des prospections, au cours desquelles nous avons observé plusieurs micro organismes en suspension dans les bassins souterrains, en provenance des villages se trouvant en amont des gisements vers les bas fonds.

 Nos études montrent bien que c’est à cause du non aménagement de ces sources, que les bassins souterrains contenaient plus de 18 coliformes fécaux résultats des premières analyses physique et chimique. Nous pensons mettre fin à ces drames avec les aménagements projetés.

 2.                  Mobilisation, Sensibilisation sur l’Apport local et l’Education à l’hygiène.

 La sensibilisation et la mobilisation continuent, ainsi que le transport avec la population vers les sites identifiés pour la phase 1 du projet Fonds Elisabeth et Amélie : moellons, sable lavé, graviers, briques cuites, planches pour les coffrages.

 Formation des membres des Comités de Gestion de l’Eau CGE : l’identification est en cours, ainsi que la préparation des modules de formation et d’autres matériels didactiques qui serviront de supports pour les transferts des capacitations pendant la formation.

 3.                  Difficultés rencontrées

 La saison pluvieuse a commencé et les accès aux sites par des chemins non aménagés vers les bas fonds où se trouvent les sources sont quasi inaccessibles en pleine saison des pluies. C’est pourquoi, nous avons préféré acheminer d’abord les matériaux et les accessoires vers les 7 sites, avant que la saison ne soit trop avancée, ce qui aurait rendu le transport des matériaux et matériels vers les bas fonds quasi impossible et très dangereux pour les équipes hydrauliques et les bénéficiaires qui participent au transport du matériel.

 Dans l’attente de l’achat d’une camionnette d’occasion qui est prévue au projet, différentes pannes sont observées sur la camionnette qui nous permet de mieux suivre le projet dans les différents villages, ainsi que de déplacer les matériaux,  les matériels et les équipes techniques sur les sites,  etc.…… Nous enregistrons plus de 5 pannes par jour, la consommation est de plus de 18$ /jour, il arrive même de devoir descendre à Bukavu dans un garage pour trouver la pièce de remplacement appropriée, « nous souffrons ».

  Pour la synergie SOFEBU-BTGRH

 Comité de Coordination de SOFEBU :

 Julienne M’ BASHIGE, coordinatrice en Fonction  

 Florence M’NAMUGONGO, animatrice

 Marine M’PUNGA, animatrice

 Vincent MUDEKEREZA

 Responsable administratif et financier

 BTGRH :

 Pascal KASINDE                                            

 Coordonnateur Technique BTGRH                             

 Dr. le bon BARHWAMIRHE                         

 Coordinateur et président du CA                  

 

 

 

 

 

25/07/2011

Fondation Roi Baudouin : Fonds Elisabeth et Amélie

 

les petits porteurs d'eau au travail. Vu l'importance de l'eau qui est rare, et les récipients insuffisants, les petits garçons participent aussi à la recherche de l'eau potable, source de vie..jpg

 

Fonds élisabeth et Amélie

"Une gestion de l'eau équitable et durable

dans les pays du Sud"

 

géré par la Fondation Roi Baudouin

"Agir ensemble pour une société meilleure"

 

Cette photo sera l'emblème de notre projet 

http://www.kbs-frb.be/supportedproject.aspx?id=284434&...

Chers amis et amies bloggeurs,

Nous sommes très heureux de vous annoncer une nouvelle naissance ...

Notre projet "Eau potable pour action de santé préventive à Burhale, extension au groupement voisin de Walungu : captage et aménagement de 7 sources d'eau souterraine, Territoire de Walungu, Sud-Kivu, République Démocratique du Congo" va bientôt voir le jour ... et grandir à côté de ses soeurs ...

Cette fois, 4 sources seront captées et aménagées dans le groupement de Burhale,

et 3 sources, dans le territoire voisin de Walungu qui souffre aussi cruellement du manque d'eau et est menacé par le choléra ...

A vous tous qui rendez cela possible, nous vous remercions de tout coeur.

Notre amitié avec le Congo va donc se poursuivre de plus belle,

à la grande satisfaction de tous :

- les familles bénéficiaires

- les médecins et infirmiers des centres de santé

- le médecin chef de la Zone de Santé de Walungu dont dépend Burhale

- l'administrateur du territoire

- les chefs locaux

- le Mwami qui est de tout coeur avec sa population pour son meilleur avenir

et GRAND MERCI AU FONDS ELISABETH ET AMELIE qui nous permet de continuer notre programme à Burhale, et de l'étendre au groupement voisin de Walungu.

les enfants participent à la récolte et le transport des moellons pour l'aménagement des sources.JPGles enfants et les jeunes participent au transport des moellons vers les bas fonds où se trouvent le plus souvent les sources d'eau souterraine

 sept.2010 source Kabinja, village Marhale.FEA appel 2009. Terminée en avril 2010.JPG                                                              Source Kabinja, village Marhale, groupement de Burhale :

une source aménagée en avril 2010 avec le Fonds Elisabeth et Amélie (8 sources) 

 

congo.sept2010 214.jpg

 

Amicalement et à bientôt,

Francine

 

 


 

Toutes les photos ont été prises lors de ma visite à Burhale et Walungu, en septembre 2010