13/02/2012

Photos Elisabeth et Amélie

 

 

Photos Elisabeth et Amélie à Burhale

 

Notre visite à Burhale, en septembre 2010

 

 

Nous avons le plaisir de poster ci-dessous quelques photos du projet réalisé avec le "Fonds Elisabeth et Amélie" géré par la Fondation Roi Baudouin, Appel 2009.

 

 

La Source Cibanda, le 18 septembre 2010

burhale,fondation roi baudouin,elisabeth et amélie,sos layettes,solidarité,développement,eau,afrique,congo,femmes,enfants,santé burhale,fondation roi baudouin,elisabeth et amélie,sos layettes,solidarité,développement,eau,afrique,congo,femmes,enfants,santé

 

 

 

 burhale,fondation roi baudouin,elisabeth et amélie,sos layettes,solidarité,développement,eau,afrique,congo,femmes,enfants,santé

 

Bonne visite et bonne soirée.

Amicalement,Gif nature fleur 68921

Francine

 

08/02/2012

Les sources à Burhale

 

 

FEA.2011.2 ENFANTS.jpg

  Les sources à Burhale, lutte contre le choléra

 

Journal Solid. nov 2011. BURHALE.pdf

 

Bonjour chers blogeurs et amis de Burhale,

 

Nous vous invitons à "cliquer" sur le lien ci-dessus pour voir le périodique de SOS Layettes Solidarité & Développement "Solidarité Maternelle Internationale" paru en octobre-novembre 2011 (N°5).

 

Il annonce le projet des 7 sources financé par le "Fonds Elisabeth et Amélie" géré par la Fondation Roi Baudouin, appel 2011 : 4 sources dans le groupement de Burhale et 3 sources dans le groupement de Walungu. Avec ce projet, notre action s'étend donc dans le groupement voisin de Burhale, deux groupements faisant partie du Territoire et de la Zone de Santé de Walungu, à une cinquantaine de kilomètres de Bukavu, dans les villages "perdus" dans les collines.

 

congo.sept2010 108.jpg

Le périodique donne également un bref historique des sources captées et aménagées à ce jour, leurs résultats (notamment lutte contre le choléra qui est présent dans la région et est enrayé dans chaque village pourvu d'une eau potable et accessible à tous), quelques photos prises par nos partenaires lors de la visite d'une journaliste belge envoyée par la Fondation Roi Baudouin, un commentaire d'un responsable de l'OIF (Organisation International de la Francophonie) http://francophonierdc.cd/index.php?option=com_content&am..., et quelques photos prises lors de notre visite à Burhale en septembre 2010.

 

congo.sept2010 096.jpg

Rappel du lien vers le rappport établi par un Ingénieur Sans Frontières lors de sa visite à Burhale en juin-juillet 2011. http://static.skynetblogs.be/media/51440/20110715ficherap...

 

Bonne visite à chacun et à bientôt,

Amicalement sur le net,Gif nature fleur 68921

Francine

 

 

 

 

 

01/02/2012

Elisabeth et Amélie Burhale

 

FEA.2011.2 ENFANTS.jpg 

Fonds Elisabeth et Amélie

 

"Une gestion de l'eau équitable et durable dans les pays du Sud"

 

géré par la Fondation Roi Baudouin

 

"Agir ensemble pour une société meilleure" 

http://www.kbs-frb.be/supportedproject.aspx?id=284434

 

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

PROVINCE DU SUD KIVU

SYNERGIE SOFEBU – BTGRH

SOLIDARITÉ DES FEMMES DE BURHALE (SOFEBU)

BUREAU TECHNIQUE POUR LA GESTION DES RESSOURCES  HYDRIQUES (BTGRH)

 

Projet : « Eau potable pour action de santé préventive à Burhale, extension au groupement voisin de Walungu : captage et aménagement de 7 sources d’eau souterraine, Territoire et Zone de Walungu, Sud-Kivu, République Démocratique du Congo ».

 

Projet cofinancé avec le « Fonds Elisabeth et Amélie géré par la Fondation Roi Baudouin »

ONG Belge : SOS Layettes Solidarité & Développement (SOS LS&D)

 

 

PHASE 1

 

Rapport hebdomadaire N°3 : Semaine du 22 Août 2011 au 29 Septembre 2011

 

Sources KABISE et MANYOGOLE

Groupement de Burhale

 

NATURE DES TRAVAUX EFFECTUES

MOUVEMENT DES TRAVAUX

01

Approvisionnement des matériaux et matériels pour les  sites 1 et 2 prévus pour la phase 1 du projet FEA 1ère phase, offre d’appel 2011.

Opération en cours

02

Formation :

  • Premier module dispensé pour 27 personnes « Eau, hygiène et assainissement, renforcement des capacités de base » projet FEA phase 1

 

Opération en cours

 

 

 

03

Renforcement des équipes sur le terrain, afin de défier les problèmes géophysiques observés pendant les pluies torrentielles sur l’étendue du territoire du rayon d’action projet FEA phase 1 

Opération en cours

04

-         Déblai des deux premières sources d’eau souterraine du projet FEA phase 1 à la recherche des émergences souterraines.

-         Injection des masses filtrantes et contrôles d’étanchéités des interstices au niveau des parois.

-         Implantation d’un fossé supplémentaire en amont des captages souterrains des deux premières sources FEA phase 1 en cours, à cause d’une grande vitesse des ruissellements observés.

Opération terminée

 

 

Opération en cours

 

 

Opération terminée

05

Aménagements et assainissements des sentiers entre les bénéficiaires et l’implantation des ouvrages hydrauliques du projet FEA phase 1.

 

Elargissement des 2 drains d’écoulements en aval des aires de puisage pour trouver la pente considérable, capable d’orienter toutes les eaux, sédiments et autres particules vers les exutoires.

Opération  en cours

 

 

 

Opération en cours

 

 

 

06

Sensibilisations à l’hygiène, à l’assainissement, et transports des matériaux vers les sites concernés par la phase 1 du projet FEA.

Opération continue

 

Commentaires :

 

1.                  Technique

 

Fin des déblais des deux sites concernés par la phase 1 du projet FEA, les émergences sont bien visibles, les problèmes techniques à résoudre sont en observation au niveau des parois vers les graphiques des bassins souterrains, il reste à la brigade hydraulique d’étudier la faisabilité des captages souterrains par rapport à l’arrivée des émergences souterraines.

 

Les pentes d’écoulements des aires de puisage sont bien diligentées, les excavations sont achevées, les équipes sont au travail de longer les drains d’écoulements pour orienter toutes les eaux qui tomberont au niveau des dalles d’assises des aires de puisage vers les exutoires.

 

Les  difficultés techniques rencontrées pendant l’implantation des sentiers sont contournées, la brigade hydraulique a entamé la réalisation des marches et contre marches sur des pentes qui varient entre  65 % et 78 %.

2.                  Mobilisation, Sensibilisation sur l’Apport local et l’Education à l’hygiène

La mobilisation et la sensibilisation continuent assez bien malgré les pluies, les bénéficiaires se réveillent chaque jour à 5 heures du matin pour transporter les matériaux sur les sites concernés par la phase 1 du projet FEA, ceux-ci encouragent la brigade hydraulique à augmenter la prise de conscience socio professionnelle pour améliorer la qualité du travail au niveau des sites.

En même temps, le suivi des ouvrages déjà réalisés est permanent pour encourager les Comités de Gestion de l’eau CGE dans d’autres villages, face aux difficultés observées pendant cette période de pluies torrentielles qui s’abattent sur toute l’étendue du territoire de WALUNGU.

3.                  Difficultés rencontrées

Comme vous le savez, un moyen de transport efficace et fiable est nécessaire dans toute implantation d’ouvrages hydrauliques et d’infrastructures. La seule camionnette qui travaille sur ce projet depuis 2003-2011 est amortie, les pannes observées sont multiples comme les grains de sable au bord de la mer. «Nous souffrons sur le terrain ».

4.                  Actualité hebdo dans la ville de Bukavu

Vendredi  s’est déroulé une grande manifestation de la cimenterie de Katana « société inter lacs» qui conteste la hausse des taxes par le gouvernement provincial contre leur société, pendant qu’il y a exonération pour le ciment qui vient de l’extérieur par rapport à celui  qui est produit directement au pays « c’est inadmissible », « ce serait  un complot contre le développement de la région supporté par le gouvernement provincial avec la magistrature suprême  et les pays frontaliers », commentaires écrits sur les banderoles observées dans la ville pendant les manifestations.

Pour la synergie SOFEBU-BTGRH

 

Comité de Coordination de SOFEBU :

Julienne M’ BASHIGE, coordinatrice en Fonction  

Florence M’NAMUGONGO, animatrice

Marine M’PUNGA, animatrice

Vincent MUDEKEREZA

Responsable administratif et financier

 

BTGRH :

Pascal KASINDE                                            

Coordonnateur Technique BTGRH                             

Dr. le bon BARHWAMIRHE                                                                                              Coordinateur et président du CA                   

 

 

31/01/2012

Elisabeth et Amélie Burhale

 

FEA.2011.2 ENFANTS.jpg

 

Fonds Elisabeth et Amélie

"Une gestion de l'eau équitable et durable dans les pays du Sud"

géré par la Fondation Roi Baudouin

"Agir ensemble pour une société meilleure" 

http://www.kbs-frb.be/supportedproject.aspx?id=284434

 

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

PROVINCE DU SUD KIVU

SYNERGIE SOFEBU – BTGRH

SOLIDARITÉ DES FEMMES DE BURHALE (SOFEBU)

BUREAU TECHNIQUE POUR LA GESTION DES RESSOURCES  HYDRIQUES (BTGRH)

 

Projet : « Eau potable pour action de santé préventive à Burhale, extension au groupement voisin de Walungu : captage et aménagement de 7 sources d’eau souterraine, Territoire et Zone de Walungu, Sud-Kivu, République Démocratique du Congo ».

 

Projet cofinancé avec le « Fonds Elisabeth et Amélie géré par la Fondation Roi Baudouin »

ONG Belge : SOS Layettes Solidarité & Développement (SOS LS&D)

 

PHASE 1

 

Rapport hebdomadaire N°2 : Semaine du 16 au 22 Août 2011

 

Sources KABISE et MANYOGOLE

Groupement de Burhale

 

 

NATURE DES TRAVAUX EFFECTUES

MOUVEMENT DES TRAVAUX

01

Approvisionnement des matériaux et matériels pour les sites 1 et 2 prévus pour la phase 1 du projet FEA 1ère phase, offre d’appel 2011.

Opération en cours

02

Formation :

  • Identification des membres des Comités de Gestion de l’Eau CGE en cours, et préparation des modules de formation.

 

Opération terminée

 

 

Déploiement et installation de la brigade hydraulique sur les  sites 1 et 2 concernés par la 1ère  phase du projet FEA 2011.

Opération en  cours

03

-         Déblai des sources 1 et 2 à la recherche des émergences souterraines.

-         Creusage des fossés de protection en amont des deux captages souterrains.

Opération en cours

04

Aménagement et assainissement des sentiers, des escaliers authentiques.

Opération en cours

 

05

Sensibilisation à l’hygiène et à l’assainissement des sites pour pérenniser la zone alimentaire et garantir une vie saine aux bénéficiaires.

Opération continue

Commentaires :

 

1.                  Technique

 

Sur le terrain nous sommes à la 2ème étape des déblais dont, nettoyages des surfaces souterraines et contrôle des interstices dans les parois pour garantir la stabilité des émergences dans les bassins souterrains.

 

Les aires de  puisage sont en cours de terrassement pour trouver les hauteurs exigées, conformément aux cruches usuelles prévues pour accueillir l’eau potable dans ces villages, mais aussi pour trouver une architecture attrayante capable de recevoir toutes les catégories sociales à la recherche de l’eau potable.

 

Les sentiers authentiques sont en cours d’aménagement, nous pensons contourner les difficultés techniques rencontrées dans quelques jours pour rabattre toutes les pentes et aussi  boucher tous les tunnels observés lors de l’implantation. 

2.                  Mobilisation, Sensibilisation sur l’Apport local et l’Education à l’hygiène.

L’animation, la sensibilisation et la mobilisation sur les transports des matériaux continuent, au niveau des bénéficiaires tout comme au niveau des autorités locales, en rappelant à tout moment les articles des différents protocoles d’accord et les conventions du projet.

Le projet avance assez bien malgré la pluie et les différentes pannes qui surviennent  tous les jours sur la camionnette, mais aussi l’insuffisance des matériels d’intervention. Les années passent, les matériels d’intervention sont devenus vétustes et d’autres sont en décomposition permanente. Ceci sera amélioré au cours de la seconde phase du projet, grâce à l’achat d’une camionnette d’occasion et du matériel d’intervention qui sont prévus dans le projet.

3.                  Difficultés rencontrées

Nous n’est cessons de le dire, le véhicule avec lequel nous travaillons actuellement risque de créer prochainement un accident mortel, fautes des multiples pannes enregistrées tout au long de la journée, « Nous souffrons ». Ceci montre l’importance de cet outil pour assurer le suivi et la mise en œuvre corrects et sécurisés du projet, ainsi que le suivi des sources déjà captées et aménagées, lors des projets précédents réalisés avec l’Union Européenne, l’Organisation Internationale de la Francophonie, le Fonds Elisabeth et Amélie et Wallonie - Bruxelles International. Nous sommes très reconnaissants au Fonds Elisabeth et Amélie de nous permettre d’effectuer ces investissements qui nous permettront de travailler en sécurité et à moindres frais.

4.                  Actualité hebdo dans la ville de Bukavu

Ce dimanche 25 septembre 2011, un accident mortel est survenu sur la route Kavumu Bukavu (route de l’aéroport de Bukavu), trois prêtres et une sœur ont trouvé la mort dans leur propre véhicule qui a fait un mauvais virage à partir de la route principale jusqu’au lac KIVU, il n’y a aucun survivant, le véhicule se trouve toujours dans le lac Kivu à une profondeur de 40 mètres, selon le département marin de la MONUSCO qui est en train d’organiser le tirage du véhicule et les personnes décédées.

Pour la synergie SOFEBU-BTGRH

 

Comité de Coordination de SOFEBU :

Julienne M’ BASHIGE, coordinatrice en Fonction  

Florence M’NAMUGONGO, animatrice

Marine M’PUNGA, animatrice

Vincent MUDEKEREZA

Responsable administratif et financier

 

BTGRH :

Pascal KASINDE                                            

Coordonnateur Technique BTGRH                             

Dr. le bon BARHWAMIRHE                                                                                            Coordinateur et président CA                  

           

 

25/01/2012

Fonds Elisabeth et Amélie Burhale

les petits porteurs d'eau au travail. Vu l'importance de l'eau qui est rare, et les récipients insuffisants, les petits garçons participent aussi à la recherche de l'eau potable, source de vie..jpg

 

Fonds élisabeth et Amélie

"Une gestion de l'eau équitable et durable

dans les pays du Sud"

 

géré par la Fondation Roi Baudouin

"Agir ensemble pour une société meilleure"

 

http://www.kbs-frb.be/supportedproject.aspx?id=284434&...

Projet : « Eau potable pour action de santé préventive à Burhale, extension au groupement voisin de Walungu : captage et aménagement de 7 sources d’eau souterraine, Territoire et Zone de Walungu, Sud-Kivu, République Démocratique du Congo ».

 Projet cofinancé avec le « Fonds Elisabeth et Amélie géré par la Fondation Roi Baudouin »

 ONG Belge : SOS Layettes Solidarité & Développement (SOS LS&D)

 SYNERGIE SOFEBU – BTGRH

  

PHASE 1

 Rapport hebdomadaire N°1 : Semaine du 14 au 21 Août 2011

 Sources KABISE et MANYOGOLE

 Groupement de Burhale

 

NATURE DES TRAVAUX EFFECTUES

MOUVEMENT DES TRAVAUX

01

Approvisionnement des matériaux et matériels pour le  site 1 et 2 prévus pour la phase 1 du projet FEA 1ère phase, offre d’appel 2011.

Opération en cours

02

Formation :

  • Identification des membres des Comités de Gestion de l’Eau CGE en cours, et préparation des modules de formation.

 

Opération en cours

 

 

03

Déploiement et installation de la brigade hydraulique sur les  sites 1 et 2 concernés par la 1ère phase  du projet FEA 2011.

Opération en cours

04

-         Déblai des sources 1 et 2 à la recherche des émergences souterraines.

-         Creusage des fossés de protection en amont des deux captages souterrains.

Opération en cours

05

Aménagement et assainissement des sentiers des sites 1 et 2, tout en rabattant les fortes pentes observées entre les villages et les bas fonds.

Opération en cours

06

Sensibilisation à l’hygiène et à l’assainissement des sites pour pérenniser la zone alimentaire et garantir une vie saine aux bénéficiaires.

Opération continue

 Commentaires :

 1.                  Technique

 Les déblais sur les deux sites ont démarré à la recherche des émergences souterraines, mais aussi voir les réactions des bassins souterrains pour confirmer les débits d’étiages entre les deux saisons.

 Les fosses de protection sont  en cours pour mettre fin aux différents problèmes identifiés lors des prospections, au cours desquelles nous avons observé plusieurs micro organismes en suspension dans les bassins souterrains, en provenance des villages se trouvant en amont des gisements vers les bas fonds.

 Nos études montrent bien que c’est à cause du non aménagement de ces sources, que les bassins souterrains contenaient plus de 18 coliformes fécaux résultats des premières analyses physique et chimique. Nous pensons mettre fin à ces drames avec les aménagements projetés.

 2.                  Mobilisation, Sensibilisation sur l’Apport local et l’Education à l’hygiène.

 La sensibilisation et la mobilisation continuent, ainsi que le transport avec la population vers les sites identifiés pour la phase 1 du projet Fonds Elisabeth et Amélie : moellons, sable lavé, graviers, briques cuites, planches pour les coffrages.

 Formation des membres des Comités de Gestion de l’Eau CGE : l’identification est en cours, ainsi que la préparation des modules de formation et d’autres matériels didactiques qui serviront de supports pour les transferts des capacitations pendant la formation.

 3.                  Difficultés rencontrées

 La saison pluvieuse a commencé et les accès aux sites par des chemins non aménagés vers les bas fonds où se trouvent les sources sont quasi inaccessibles en pleine saison des pluies. C’est pourquoi, nous avons préféré acheminer d’abord les matériaux et les accessoires vers les 7 sites, avant que la saison ne soit trop avancée, ce qui aurait rendu le transport des matériaux et matériels vers les bas fonds quasi impossible et très dangereux pour les équipes hydrauliques et les bénéficiaires qui participent au transport du matériel.

 Dans l’attente de l’achat d’une camionnette d’occasion qui est prévue au projet, différentes pannes sont observées sur la camionnette qui nous permet de mieux suivre le projet dans les différents villages, ainsi que de déplacer les matériaux,  les matériels et les équipes techniques sur les sites,  etc.…… Nous enregistrons plus de 5 pannes par jour, la consommation est de plus de 18$ /jour, il arrive même de devoir descendre à Bukavu dans un garage pour trouver la pièce de remplacement appropriée, « nous souffrons ».

  Pour la synergie SOFEBU-BTGRH

 Comité de Coordination de SOFEBU :

 Julienne M’ BASHIGE, coordinatrice en Fonction  

 Florence M’NAMUGONGO, animatrice

 Marine M’PUNGA, animatrice

 Vincent MUDEKEREZA

 Responsable administratif et financier

 BTGRH :

 Pascal KASINDE                                            

 Coordonnateur Technique BTGRH                             

 Dr. le bon BARHWAMIRHE                         

 Coordinateur et président du CA                  

 

 

 

 

 

25/07/2011

Fondation Roi Baudouin : Fonds Elisabeth et Amélie

 

les petits porteurs d'eau au travail. Vu l'importance de l'eau qui est rare, et les récipients insuffisants, les petits garçons participent aussi à la recherche de l'eau potable, source de vie..jpg

 

Fonds élisabeth et Amélie

"Une gestion de l'eau équitable et durable

dans les pays du Sud"

 

géré par la Fondation Roi Baudouin

"Agir ensemble pour une société meilleure"

 

Cette photo sera l'emblème de notre projet 

http://www.kbs-frb.be/supportedproject.aspx?id=284434&...

Chers amis et amies bloggeurs,

Nous sommes très heureux de vous annoncer une nouvelle naissance ...

Notre projet "Eau potable pour action de santé préventive à Burhale, extension au groupement voisin de Walungu : captage et aménagement de 7 sources d'eau souterraine, Territoire de Walungu, Sud-Kivu, République Démocratique du Congo" va bientôt voir le jour ... et grandir à côté de ses soeurs ...

Cette fois, 4 sources seront captées et aménagées dans le groupement de Burhale,

et 3 sources, dans le territoire voisin de Walungu qui souffre aussi cruellement du manque d'eau et est menacé par le choléra ...

A vous tous qui rendez cela possible, nous vous remercions de tout coeur.

Notre amitié avec le Congo va donc se poursuivre de plus belle,

à la grande satisfaction de tous :

- les familles bénéficiaires

- les médecins et infirmiers des centres de santé

- le médecin chef de la Zone de Santé de Walungu dont dépend Burhale

- l'administrateur du territoire

- les chefs locaux

- le Mwami qui est de tout coeur avec sa population pour son meilleur avenir

et GRAND MERCI AU FONDS ELISABETH ET AMELIE qui nous permet de continuer notre programme à Burhale, et de l'étendre au groupement voisin de Walungu.

les enfants participent à la récolte et le transport des moellons pour l'aménagement des sources.JPGles enfants et les jeunes participent au transport des moellons vers les bas fonds où se trouvent le plus souvent les sources d'eau souterraine

 sept.2010 source Kabinja, village Marhale.FEA appel 2009. Terminée en avril 2010.JPG                                                              Source Kabinja, village Marhale, groupement de Burhale :

une source aménagée en avril 2010 avec le Fonds Elisabeth et Amélie (8 sources) 

 

congo.sept2010 214.jpg

 

Amicalement et à bientôt,

Francine

 

 


 

Toutes les photos ont été prises lors de ma visite à Burhale et Walungu, en septembre 2010
 

28/06/2010

Anniversaire Congo 50 ans

Nous laissons la parole à nos amis Congolais, en ce jour d'anniversaire au Congo.

SourireBisouClin d'oeil

LE CINQUANTENAIRE DE L’INDEPENDANCE DU CONGO

FACE AUX PROJETS DE DEVELOPPEMENT

DANS NOS VILLAGES RESPECTIFS.

 

  • 21ème siècle, 50 ans de l’indépendance du Congo. Grâce à l’ONG Belge SOS Layettes Solidarité et Développement (SOS LS&D), un partenariat réaliste de développement est ouvert et intégré, dans le Groupement de Burhale,  via la synergie SOFEBU-BTGRH. 

Malgré de nombreux troubles, guerres et pillages successifs,  l’ONG Belge SOS LS&D ne nous a pas abandonnés, tandis que d’autres nous ont délaissés  jusqu’aujourd’hui !

 

Voici un tracé logique des actions développées avec SOS LS&D qui justifie notre grande amitié de ce cinquantenaire et sa poursuite logique avec le peuple Belge :

 

  • Entre 1994 à 2010, les actions ci-après ont amélioré notre vie quotidienne et celle de nos enfants :

-1994 achat de matériel pour la crèche, Fonds propres de SOS LS&D

-1995 fournitures pour l’atelier de formation de couture, Fonds propre de SOS LS&D

-1996 envoi de tissus pour l’atelier de couture, Fonds propre de SOS LS&D

-1995 à 2003 projet « soutien aux activités des femmes solidaires de Burhale, dans le domaine de la production agricole, coopérative et mobilisation des femmes » avec la Coopération Belge (DGCD)

-1996 à 2010 « Eau potable pour action de santé préventive à Burhale : Captage et aménagement de sources d’eau souterraine, Hygiène et Assainissement, dans le Groupement de Burhale ». Une étude de prospection (cofinancée par la DGCD) de 72 sources d’eau souterraine a été effectuée dans les 42 villages que compte le  Groupement de Burhale, villages dispersés dans les collines, de petite et moyenne dimension. A ce jour,  40 sources d’eau souterraine sont implantées et sont opérationnelles, les familles des villages ciblés  ont accès à l’eau potable en qualité et quantité suffisante,  sont informées et formées sur l’hygiène et la gestion des ressources hydriques. Partenaires pour ces réalisations : l’Union Européenne (24 sources, 2004-2005), l’Organisation Internationale de la Francophonie et Wallonie -Bruxelles International (12 sources, 2007-2008-2009), la Fondation Roi Baudouin (4 sources, début 2010). 

            

·        Au cours de cette année 2010, année des 50 ans d’Indépendance du Congo, 20 nouvelles sources seront captées et aménagées : 8 sources seront cofinancées par  la  « Fondation Roi Baudouin » (4 déjà réalisées) et 12 avec un autre partenaire Belge, « Wallonie - Bruxelles International ».

 

·        Ainsi, au total, fin 2010, 56 sources d’eau souterraine seront implantées, dans le Groupement de Burhale qui compte plus de 40.000 personnes et les villages ciblés seront desservis en eau potable,  grâce au partenariat avec l’UE, l’OIF et les partenaires Belges.

 

·        La synergie SOFEBU-BTGRH, adresse ses vives et sincères reconnaissances aux organismes ci-après :

- L’Union Européenne

- La DGCD (Coopération Belge)

- L’Organisation Internationale de la Francophonie

- La Fondation Roi Baudouin

- Wallonie - Bruxelles International

Qui restent présents dans notre Groupement de Burhale à travers SOS LS&D via la synergie SOFEBU-BTGRH.

 

  • En parcourant les archives des Festivités du 30 Juin 1960, un message du représentant du Roi Léopold II, le Roi Baudouin, nous a réellement fort touchés, en voici à titre de rappel ci-dessous : 

« L’indépendance du Congo constitue l’aboutissement de l’œuvre conçue par le Génie du Roi Léopold II, entreprise par lui avec un courage tenace, et continuée avec persévérance par la Belgique.

 

Lorsque Léopold II, a entrepris la grande œuvre qui trouve aujourd’hui son couronnement, il ne s’est pas présenté à vous en concurrent, mais en civilisateur.

C’est à vous qu’il appartient maintenant, de démontrer  que nous avions raison de vous faire confiance, ne compromettez  pas l’avenir par des réformes hâtives, et ne remplacez pas des organismes que vous a amené la Belgique, tant que vous n’êtes pas certains de pouvoir faire mieux !

 

Le monde entier a les yeux fixés sur vous !!! »

 

Voilà nos quelques réflexions faites pour le cinquantenaire de l’indépendance du Congo, face à notre partenariat durable, dans la Zone de Santé rurale de Walungu, avec SOS LS&D, une ONG Belge reconnue par la Coopération Belge (DGCD) et le Ministère des Finances de cette même Belgique.

 

Merci à l’Etat Belge, Merci au Peuple Belge, Merci à l’Union Européenne, à la Francophonie et à tous ceux-ci à travers SOS LS&D.

 

Fait à Burhale, le 28 Juin 2010

 

Pour la Synergie SOFEBU-BTGRH

 

Vincent MUDEKEREZA

Responsable administratif et financier

Marine M’PUNGA

Coordonnatrice en Fonction

      Consolate M’RUSAKULIRHA  

Julienne     M’ BASHIGE             

Florence    M’ NUMUGONO

Animatrices

Pascal KASINDE

Coordonnateur Technique

Chargé des projets BTGRH

 

Vous pouvez participer de Cœur avec nous, à cet anniversaire de notre histoire commune avec le Congo, en versant un petit don sur le compte 240-0662000-76 de SOS Layettes Solidarité & Développement, avec la mention :

« Amitiés Belgique – Congo »

Les dons reçus seront envoyés à SOFEBU, pour le projet des sources.

Bien à vous et à bientôt,

Amicalement,

Francine